LE GRAND BOUVIER SUISSE

Retour Accueil GBS

L’ÉPILEPSIE CHEZ LE GRAND BOUVIER SUISSE L’épilepsie représente le désordre neurologique le plus répandu dans l’espèce canine avec 5% de chiens atteints, répartis dans plus de cinquante races. La forte prévalence de l’épilepsie dans certaines races, atteignant des fréquences supérieures à 20%, laisse supposer une origine génétique. Pour identifier les bases génétiques de cette affection, nous recherchons des prélèvements sanguins de chiens épileptiques et de leurs apparentés sains ou atteints de façon à en extraire l’ADN. La stratégie de recherche des causes génétiques consiste à comparer les génomes (ensemble des 38 chromosomes + XY) d’un grand nombre de chiens atteints et sains d’une même race pour identifier la ou les région(s) chromosomique(s) contenant le ou les gènes impliqué(s) dans l’épilepsie et la ou les mutation(s) causale(s). La dernière étape correspond à la validation de la mutation dans la race étudiée, voire dans des races proches phylogénétiquement. Le Grand Bouvier Suisse est affecté par une épilepsie à déclaration précoce (entre 1 et 5 ans) qui se caractérise par des crises convulsives avec perte de connaissance, dont la fréquence varie selon les chiens, leur âge et leur traitement. Dans cette race, le mode de transmission de l’épilepsie apparaît monogénique récessif. Des analyses génétiques par criblage du génome entier sont actuellement en cours et des prélèvements de chiens atteints et de leurs apparentés sains et atteints sont toujours nécessaires. Pour participer à ces travaux de recherche, veuillez nous faire parvenir : - des prélèvements sanguins sur tube EDTA (cf protocole de prélèvement) - une copie du pedigree des chiens - un descriptif des crises (cf questionnaire clinique) Site du CNRS : http://dog-genetics.genouest.org Contact mail : pascale.quignon@univ-rennes1.fr Documents à télécharger: - Protocole de prélèvement concernant l'étude génétique sur l'Epilepsie - EPILEPSIE: Questionnaire Clinique Depuis de nombreuses années déjà nous collaborons avec le CNRS sur cette étude concernant l’épilepsie chez le grand bouvier suisse, qui touche environ 5 % du cheptel, non seulement en France mais dans tous les pays. Hélas, il est encore impossible de dépister les chiens porteurs avant de les accoupler, c’est pourquoi il est crucial que tous les éleveurs participent à cette étude (confidentielle), fassent prélever les chiens de leur cheptel ainsi que tous les chiots avant leur départ de l’élevage. Ainsi, le jour où un chien se déclare épileptique, les chercheurs ont déjà son prélèvement. Certains éleveurs collaborent déjà mais malheureusement pas tous, c’est pourquoi, nous avons aussi besoin de la bonne volonté des simples propriétaires, même s’ils n’ont qu’un seul chien, tous les prélèvements sont les bienvenus, chiens sains ou atteints. L’équipe du CNRS est quasiment toujours représentée à notre nationale d’Elevage et effectue les prélèvements gratuitement. Sinon ? vous pouvez les contacter via les liens indiqués ci-dessus. Ne trichons pas avec la santé de nos chiens, l’avenir de la race en dépend ! Merci d’avance à tous ceux qui vont contribuer à faire avancer la recherche sur cette maladie sournoise et aussi très déstabilisante pour les maîtres.
PROTOCOLE DE PRÉLÈVEMENT CONCERNANT L'ÉTUDE GÉNÉTIQUE SUR L'EPILEPSIE

It appears you don't have Adobe Reader or PDF support in this web browser.

Click here to download the PDF
EPILEPSIE: QUESTIONNAIRE CLINIQUE

It appears you don't have Adobe Reader or PDF support in this web browser.

Click here to download the PDF